The Grande Muraille

Nous l’avions imaginée, nous l’avions pensée, nous en avions rêvée, et lorsque nous avons atteint la première marche de la Grande Muraille de Chine, tout notre corps a trembloté, nos yeux se sont agrandis, nos poumons se sont élargis, et une sorte d’immensité nous a traversé, c’était….. majestueux.

En particulier quand, sous nos ponchos jaune, fait de plastique fin et bien collant (l’oubli du parapluie ne se fera qu’une fois, c’est sûr !!), n’y voyant pas à 2 mètres, le ciel s’est soudainement dégagé (enfin de 200 m peut être) et là, en effet c’est juste… majestueux !

Côté photo, elles ne vont pas vous faire rêver, on les met quand même, après tout, sous le brouillard c’est pas mal du tout aussi 🙂 !

Côté culture, la construction de la Grande Muraille de Chine a commencée en 476 av. JC pour être achevée en 221 av. JC. Plus d’un million d’ouvriers auraient participé à son édification. Celle que nous connaissons aujourd’hui date du XVIème siècle, reconstruite par les Ming et court sur près de 6700 km. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1987.

Côté Phil-o, l’humilité, une attention comme un ré-enfantement. Je crois qu’elle est ce que certains décrivent comme un abandon de soi, une traduction du principe de non-contradiction. L’humilité ne se nourrit elle pas de l’humilité ? Peut elle souffrir de l’exclusion de ce qu’elle est ? Sinon de l’inclusion de ce qu’elle n’est pas ? Aristote, c’est à la totalité de ton axiome que la Grande Muraille de Chine m’a rappelé. Allez savoir pourquoi.

Côté pratique, nous avons pris la route pour Mutianyu, un des 3 sites où la Grande Muraille de Chine est visible et avec nos 1er compagnons de voyage, des Italiens de Turin ! On nous avait dit avant de partir en Chine, qu’il y aurait beaucoup de monde sur ce tronçon, mais celui de Simatai était fermé et celui de Badaling visiblement encore plus chargé de touristes.

Mutianyu permet d’accéder à la Grande Muraille par bus puis télécabine. Une fois sur la Grande Muraille, on voit les fortins serpenter et longer les crêtes, la nature y est sauvage, et on devine l’horizon au loin, surtout si on a de l’imagination quand le ciel est bien gris !

De Pékin à Mutianyu, compter 1h45 en taxi. Bien prendre les 3 billets au « ticket office », celui pour le bus, pour la télécabine et pour le site.

Whatelse ? Hâte de revenir la voir sous un ciel bleu !

#tourdumonde #pekin #rtw #backpackers #globetrotteur #chine #grandemuraille #greatwall #mutianyu #voyage #travel

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s