Ça tourbillonne là-dedans !

C’est au 9ème mois qu’on fait notre 2d bilan. 9 mois, et on accouche, ça a du sens, pas vrai ?

Alors alors, ce voyage, qu’est-ce qu’on en pense ? Qu’est-ce qu’on en retire ? Qu’est-ce qu’il nous apporte ? C’est reparti pour un bilan en 2 versions ? Allez, go !

Version Stéphanie

« Quelle chance j’ai d’être là ! Quelle chance j’ai de voir ça ! Quelle chance j’ai de vivre ça ! ». Et rien que ça, le bilan à 9 mois est toujours trèèèèès positif !

Voyager ! Qu’il est bon de quitter son quotidien ! Par le voyage dans le monde ou d’autres types de voyages, pour 1 mois ou 90 mois, partir loin de chez soi, ça a du bon pour moi ! Je me ressource, me retrouve, me découvre ! Vraiment. Il y a des choses que j’ignorais de moi, sans doute trop pressée par le «quotidien », sans doute trop enfermée par le « faut être/faire comme ça pour être heureux ». Et ça fait du bien de s’en rendre compte ! Je respire ! Je suis donc devenue baba cool, je vais aller élever des chèvres dans le Larzac, fumer des « clopes » et vivre avec mes brebis et mon chéri !! Mais non je rigooooooole !!! N’empêche que ce voyage me fait découvrir d’autres possibilités de vivre et c’est trèèèèès intéressant !

Conseils aux voyageurs ? Tout comme il y a mille façons de vivre, il y a mille façons d’être heureux et il y a milles façons de voyager. Au début, j’étais très avide des conseils d’autres voyageurs. Mais en fait, il n’y a pas un voyage qui se ressemble, pas un lieu qui ne soit vécu de le même façon, pas une rencontre qui ne soit identique, pas une expérience vécue pareille. Déjà avec Philippe, on ne vit pas le même voyage pourtant on fait exactement les mêmes choses ! J’ai lu des débats parfois houleux entre ce qu’est un voyageur et ce qu’est un touriste, entre ce qu’il faut voir et ne pas voir, entre ce qu’il faut faire et ne pas faire. Moi, mon conseil aux voyageurs, c’est de ne surtout pas en donner. Juste bon voyage !

Citoyenne du monde ? C’est ce que je croyais en partant. J’avais imaginé que le monde appartenait à tout le monde ! Que le monde était à nous tous ! Que le monde était accessible à tous ! Et ben non. Pas du tout. Tellement pas, qu’il y a même certains pays qui m’ont dégoûté tant ils sont fermés. Ces pays ont de grands espaces, des ressources fabuleuses mais leurs portes sont closes… Un des pays en question est d’ailleurs capable d’accueillir des immigrés si et seulement si ils sont chrétiens, et encore, pas plus de 1000 sur leur territoire. Le même pays accordera sa nationalité à toute une famille sauf à leur enfant handicapé…une honte. Alors non, je ne suis pas citoyenne du monde, et si je ne le suis pas, ben les autres non plus et c’est bien dommage… surtout vu la situation géopolitique mondiale… j’en suis vraiment profondément déçue. Et ça c’est un gros zéro pointé de ce voyage.

Peurs et autres angoisses. Avant de partir en tour du monde, j’avais peur de plein de choses, j’ai donc fait mon sac à dos en conséquence, avec beaucoup d’au-cas-où il se passe ci, au cas où il se passe ça etc… et j’avais fait ma « préparation mentale » en alimentant ces mêmes angoisses. On n’est peut être pas citoyen du monde, mais on est tous pareils, avec deux jambes, deux bras, une tête et les mêmes organes vitaux, donc on a les mêmes contraintes et pour beaucoup d’entre nous les mêmes solutions. La peur n’est liée qu’à l’inconnu. Je le savais déjà, mais j’en ai vraiment pris conscience ici. Facile à dire hein ! J’espère quand même ne plus avoir peur à l’avenir, ni du voyage et ni du reste d’ailleurs…. En même temps, en vous disant ça, il y avait cette nuit une sorte de bestiole dans la chambre qui faisait des gros bruits avec sa bouche, j’ai pas vu ce que c’était mais j’ai flippé toute la nuit, surtout quand le bruit s’est fait de plus en plus proche de mes oreilles… Alors ne plus avoir peur, hein, c’est quand même facile à dire !!!

Egalité. Je reviens sur le sujet entre l’égalité homme/femme. En janvier j’écrivais : « 0 pointé : Je n’ai pas été surprise par l’égalité homme/femme dans aucun des pays que nous avons traversé, à regret… Les gars, les filles, il y a encore du boulot !! ». Je redis pareil 3 pays plus tard. Je ne comprends pas pourquoi les femmes sont à ce point rétrogradées sur « toute » la planète… Et encore moins pourquoi si peu d’hommes se bougent pour changer ça… Bien dommage…

Bienveillance, positive attitude, smile, encore encore encore !!! Déjà 9 mois, déjà 9 pays, et tant de bienveillance ! Mais qu’est-ce que ça fait du bien ! Oh là là, oui ça fait du bien ! C’est vrai, je ne vois pas tout, je ne comprends pas tout, mais je ressens et lis dans les yeux. Les gens de chaque pays croisés vraiment sont chargés de bienveillance à l’égard d’autrui, il y a du positif, de l’élan, de l’optimisme, de la disponibilité chez eux, ça se sent, il y a de l’échange de bienveillance, il y a tant de sourires aussi. C’est tellement agréable ! Tellement plus plaisant. Tellement plus apaisé. A moins que ce ne soit chez nous où on fait tellement la gueule… CQFD.

Le monde du travail vu par quelqu’un qui ne travaille plus depuis 9 mois:-) ! Hé hé, je ne travaille plus depuis 9 mois c’est vrai mais j’ai à mon actif près de 25 ans de labeur. Alors j’ai une petite idée sur la question travail, en tout cas j’ai la mienne d’idée. Et avec grande surprise, dans les pays croisés, j’ai senti des gens qui travaillaient de manière détendue. D’ailleurs, très souvent ils sont plusieurs employés pour une tâche, quand chez nous il y en a un ou un demi pour la même tâche. CQFD là aussi…

Routine is boring (but not everywhere !). Et oui, même en voyage la routine existe ! Se lever quand on veut, faire ce qu’on veut de la journée, rencontrer des gens différents presque tous les jours, trier les photos, surfer sur le web pour voir ce qu’il est possible de faire là où on se trouve, faire et défaire son sac à dos, faire ses lessives, travailler le graphisme ou les textes pour le blog, lire des articles sur le web, jouer…. Ah la routine du voyage ! J’en re-veux  !!!

Ce que j’ai appris ? Trop tôt pour le dire sans doute, trop chaud surtout. Mais j’espère bien en profiter au retour et en faire profiter ! Yeah !

Et après ? Après c’est après, on verra bien ! Ce que j’espère le plus, c’est que tout ce que je retiens de ce voyage ne s’envolera pas en deux claquements de retour à un quotidien bien trop connu… Et je compte sur vous pour m’y aider ?!

Version Philippe

Il aura fallu 80 jours à Phileas Fogg et Jean Passepartout pour faire le tour du monde. Le roman de Jules Verne « Tour du monde en quatre-vingt jours » a été publié en 1872. Le hasard de la vie m’a fait naître en 1972. J’ai ignoré toute ma vie ma prédestination au voyage jusqu’à ce que je rencontre Stéphanie. Suis-je devenu un voyageur dans l’âme ?

Nous sommes de retour à Sydney. Il est 21h18. Ce matin nous étions encore à Nouméa, nous avons quitté la Nouvelle-Calédonie dans un ciel bleu. Près de la baie des Citrons, les oiseaux ont chanté toute la nuit, la plage était juste là, nous entendions le ressac. Un calme intérieur m’envahit. Je revisite chaque lieu, chaque instant de ce voyage. Je me délecte. Nous avons la chance de parcourir une partie de la planète depuis 270 jours. Nous avons traversé 9 pays ou territoires : Chine, Japon, Vietnam du Nord, Cambodge, Singapour, Thaïlande, Nouvelle-Zélande (Sud et Nord), Australie (Tasmanie et Mainland), Nouvelle-Calédonie (Grande Terre, Ile des Pins, Lifou).

Je partage l’analyse de Michel Malherbe, « on se détache de soi-même pour s’ordonner au lieu que l’on traverse. Et c’est ce lieu qui commande la façon de le traverser ». Merci.

Surtout, ne rien oublier !

9 mois de nomadisme, de rencontres, d’échanges… pour un solitaire, un sédentaire, c’est énorme.

9 mois de réflexion, de contemplation, de détente, de lâcher-prise, de prise de conscience, d’éloignement… pour un anxieux, un amateur des pensées réflexives, c’est exquis.

9 mois de plaisir et de joie pour 2 amoureux, c’est juste merveilleux.

9 mois de marche dans le silence et l’espace… c’est jouissif !

9 mois d’interrogation sur la marche du monde, sur la marche de soi… parfois ça fait mal.

6 langues étrangères (mandarin, japonais, vietnamien, cambodgien, thaïlandais, anglais), 9 monnaies, 46 000 km parcourus en avion, 5 000 km parcourus en voiture, 2 000 km de randonnées pédestres, 150 jours de marche, 70 hébergements, 30 livres, ça me donne le tournis. Il y a des moments excitants, des moments plus complexes, des instants qui caressent une heureuse routine.

Un presque tour du monde suffit-il à faire le tour de soi ? Il nous reste encore 30 jours.

Quoi faire après ? Surtout, ne rien oublier ! Make our futur great again ! Rendons notre avenir encore meilleur !

J’ai eu un déclic en Nouvelle-Zélande, dans l’île du Sud. Philippe, vous aviez raison, on ne revient pas indemne de ce territoire austral.

J’ai progressé en anglais. Mais je me comprends nettement mieux que je ne comprends mes interlocuteurs, surtout quand ils sont australiens !

Il paraît qu’après un break comme celui-ci, le retour peut-être difficile. Je veux bien le croire. Alors pour ne pas être transi par l’idée du retour, aussi pour jouir de la totalité de ce voyage, je me prépare.

J’ai hâte de retrouver mes proches, mes 2 enfants. J’ai hâte de trinquer avec ma garde rapprochée, salut les amis !! Mais au-delà, je veux poursuivre cette écoute de la nature, être positif et souriant, me satisfaire de l’essentiel. Je veux apprécier l’altérité au-delà de ses apparences.

La marche et la poésie ont en commun de donner à « découvrir », par un effort renouvelé d’attention, un nouveau monde au sein du monde connu. D.H. Lawrence

L’ambiance française, nos résistances au changement, notre esprit négatif, l’absence de bienveillance, le marasme économique d’un côté, l’abondance de biens de l’autre, l’abêtissement des peurs en tout genre… Je suis déterminé à ne plus me laisser entrainer dans ces eaux boueuses.

C’est pas gagné, mais c’est pas perdu !!


20 réponses sur « Ça tourbillonne là-dedans ! »

  1. Quels beaux récits !!! Incroyable, nous qui avons passé 15 j à randonner à Cuba avec vous, je ne reconnais pas Steph !!! J’avoue que j’étais un peu inquiet quand je l’ai vu s’équiper avec sa moustiquaire lors de notre bivouac en forêt … Quand j’ai lu ton résumé sur tes 9 mois … cela t’a transformé et visiblement tu es prête pour de nouvelles péripéties !!! Bel accouchement au final !!
    Philippe … l’homme tranquille , le sage … je retrouve ta personnalité dans tes propos … peu importe la longueur du chemin , il suffit d’avancer tranquillement et tout ira bien !!!
    Pour le retour , n’aie crainte… Churchill disait :  » tout problème a sa solution , sinon ce n’est pas un problème !! »
    Je suis sûr que cela ne sera donc PAS un problème… juste une réadaptation spatio-temporelle à gérer !! 😂😂
    En tous les cas , bravo à tous les deux et MERCI DS nous avoir fait partager ce plaisir de découverte à travers votre regard !!
    Bises à tous les deux
    Olive

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour toutes ces réflexions, on a l’impression d’être dans une petite poche de votre sac à dos avec vue sur votre univers magique intérieur et extérieur…merci pour ces voyages et bon vent pour la suite! (Parce que ce n’est pas fini…, hein….?!)

    Aimé par 1 personne

  3. Merci à vous 2 de nous faire partager ces réflexions à 30 jours de la fin de votre magnifique périple.
    J’espère que vous parviendrez à vous ré-acclimater en France… après avoir vécu la VRAIE VIE .
    Dégustez bien la fin de votre parcours et à bientôt 😉
    Bien amicalement

    Aimé par 1 personne

  4. Qu’elle est belle votre synthèse, que vos mots sont beaux, touchants, pertinents…

    Quel voyage, je n’ose imaginer la profonde remise en question, car je pense qu’il faut l’avoir vécu comme vous l’avez fait pour s’en rendre compte.

    En revanche vos écrits traduisent tellement de choses que l’on s’y voit, et l’on ressent une part de vous deux.

    Profitez de ces derniers jours, vous deux plus que quiconque, j’en suis certaine le savez mieux.

    Merci pour cette échange et partage.

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour les amis ,
    Magnifique article , une fois de plus .
    Vos réflexions légitimes et personnelles sont intéressantes : elles nous amènent aussi à nous interroger sur nous mêmes et sur notre relation aux autres : pas toujours simple …
    Profitez pleinement de ce temps qui reste !

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour les break & treck, merci pour ce très beau point de vue, point de voyage. Je partage votre point sur le voyage. Difficile d’apprécier ce qu’on a chez nous temps que l’on n’est pas aller voir ailleurs. Toutefois la bienveillance existe quand même dans l’hexagone aussi, ne soyez pas trop durs avec nous pauvres gens du peuple de France. On ne sait pas toujours la voir ,la chercher dans notre quotidien. Bon voyage.

    Aimé par 1 personne

  7. Et bien ! Vous êtes devenus des philosophes…
    On ne demande qu’a mettre nos pas dans les vôtres.
    Montrez nous…
    En tout cas, félicitations pour vos textes et encore une fois le graphisme.
    Bisous zen ( on s’entraine ).

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour les compliments ! Hé, hé, nous n’avons pas la prétention de dire aux autres ce qu’il faut faire ou ne pas faire, encore moins suivre ou ne pas suivre ! Modestement, nous espérons juste ne pas laisser ce voyage au bord de la route ! Gros bisous

      J'aime

  8. vos impressions sont très sympa.
    en ce qui concerne les femmes, je dirais que la femme est le pire ennemi de la femme; quand les femmes se prennent en main, tout change: voir la réaction des suédoises pour obtenir la parité au parlement. Elles ont menacé de créer un parti politique uniquement féminin. Comme par hasard les partis politiques ont institué la parité immédiatement, car elles sont plus nombreuses que les hommes!
    Cela ne veut pas dire que les hommes ne doivent pas aider les femmes, mais on n’est jamais mieux servi que par soi-même !

    Aimé par 1 personne

  9. Bonjour nos GT préférés 🙂 quelle prose… quelle poésie dans votre prose, votre aventure respire le bien être et vous savez si bien le faire partager, merci beaucoup de tout ce que vous nous faites voir, lire, découvrir. C’est vraiment formidable, « so wonderful » ! Profitez encore de vos 30 jours, grosses bises jean-marc

    Aimé par 1 personne

    1. Holà Jean-Marc, yes it’s wonderful, amazing, incredible !! On va profiter de chaque particule du temps, de l’espace, du monde. Ce qui est le plus terrible, le plus enivrant c’est de se sentir aller vers soi. Grosses bises.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s