Guilin 

Chaque jour m’apprend

Comme une singularité dans une globalité,

A me soustraire à ce que je suis,

Trouver la matière sèche dont je suis fais,

Caresser l’espoir d’appréhender la totalité pour me donner à cet ensemble.

En la circonstance heureuse de ce voyage, je m’offre le présent.

Joie insondable d’être présent au présent.

Un temps à donner du verbe à l’indicible,

Percer l’univers de l’autre et sa vérité.

Aller à la recherche d’un jusqu’ici non-pensé.

Ôter tout jugement de mon esprit, scorie d’un malentendu.

Ôter mes projections, ivresse d’immanence.

Peut-être suis-je enfin parti ?

Philippe – 31/08/2017 – Guilin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s